Dans une heure ou deux

Dans une heure ou deux, je ne suis plus le patron. Car la patronne arrive. Je pourrais voir l’avancement de la patronne, grâce à goggle. Mais bon, de toutes les façons, je sais bien ce qui va se passer ici.

Dans une heure ou deux.

Demain, je suis tout entier dans la co-gestion de la fan zone.

C’est quoi, une fan zone ?

C’est la zone où on parque les fanatiques.

Les hommes nazis savaient bien qu’il y avait beaucoup de fanatiques d’une système de management, le IIIème Reich, qui devait durer 1000 ans. C’était la communication officielle, sans doute un bon mot d’Adolphe, repris par sa propagande pilotée par le non ami Goebbels.

Mais j’y songe : A propos de propagande, ce n’est pas aimable d’avoir mis en scène dans un documentaire fort intéressant un Vladimir Poutine qui n’a pas les lumières installées à tous les étages en février 2022, si on considère sa compétence théorique et ses exercices pratiques en vie démocratique. Et le clown, homme théâtre showman accompli qui a pigé toutes les ficelles du métier, le jeune président ukrainien peut s’emparer assez facilement de ce vrai point de faiblesse de Vladimir Poutine.

Revenons au sujet plus important du Tour de France.

En 1657, les autorités du Louvre, car à ce moment-là, le pouvoir était au Louvre, sont venues ici. Les coureurs cyclistes, qui viennent du monde entier pour participer au Tour de France, vont passer à un endroit que Louis XIV a beaucoup fréquenté durant soixante jours, les soixante journées et nuit du siège de la ville libre de Montmédy.

Il y a des commentaires officiels. Mais je sais bien que personne ne parlera de Jean d’Allamont.

Alors, c’est moi qui vais l’évoquer.

Mais peut-être qu’il y a un papier sui lui qui a été réalisé sous l’autorité de wikipedia :

Ce papier existe ! le voici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_V_d%27Allamont

En fait, c’est le lien. Je n’aurais pas pu mieux l’écrire.

KODAK Digital Still Camera

Le Tour de France suit l’ancienne nationale, va passer par Margut dans les Ardennes (08), puis Thonne le Thil, Thonnelle Thonne les Prés et enfin Montmédy (en Meuse endormeuse), puis de Montmédy, il va filer sur Longuyon, le département voisin.

KODAK Digital Still Camera

La difficulté, c’est de trouver un endroit où les cyclistes du tour de France ne vont pas passer trop vite. Ils vont descendre une pente fort raide, et il y a un virage, sur le territoire de Thonne les Prés, puis ils vont remonter sur une pente assez douce vers Montmédy. C’est donc sans doute l’endroit où ils vont être à la plus basse vitesse. Ce matin, j’ai appris que des bottes de paille vont être mises sur le bord de la route que contemple l’éleveur de mouton, Monsieur B.

KODAK Digital Still Camera

C’est la Fan zone de Montmédy. L’ennui de se positionner à, cet endroit, c’est que les cycliste vont passer très très vite !

KODAK Digital Still Camera

Au mois de juillet, en France, on sort les vélos. En octobre, nous voyons moins de vélos dans le coin. Et pourtant, des hommes plus au nord continuent de faire du vélo plus au nord, en Belgique notamment.

KODAK Digital Still Camera

Dessin réalisé à Montmédy pour accueillir le tour de France.

KODAK Digital Still Camera
KODAK Digital Still Camera

Lire ou écrire ce beau 4 juillet 2022

Je me connecte ce matin sur le site américain manifestement et outrageusement pro culture française. Il y a également tellement de personnes qui sont extérieures aux USA et qui sont américanophiles, qu’il peut bien avoir de temps en temps un américain hors normes qui va regarder l’ancienne première puissance mondiale en 1657, notamment (siège de Montmédy, qui n’est pas encore une possession française).

Louis XIV, je suis arrivé à des conclusions partielles qui m’amusent bien sur Louis XIV. Je vois que l’ami américain de Californie a une passion pour le Canard Enchaîné.

Le Canard Enchaîné est un canard assez souvent déchaîné et qui fait rire, rire et et encore rire tous ceux qui rient de beaucoup de choses dans la vie.

Aujourd’hui, j’apprends qu’il n’a pas le cancer. Et j’en suis fort heureux. Et surtout, cela devient dur de rire dès lors qu’on sait qu’on va mourir dans de bien peu sympathiques souffrances physiques.

Je pensais avoir le cancer de la prostate il y a une année et à 70 ans, cela n’a rien de drôle !

Mais bon, les examens, les test ne sont pas fiables et ma limite n’est pas arrivée et arrêtée, je peux continuer et c’est tant mieux !

Les évènements nous font réfléchir :

Oui, les évènements nous font réfléchir, et là, ce beau mercredi 22 juin 2022, juste après la venue d’une femme de ménage à l’assemblée nationale, et le petit peuple des votants y a donné son accord, une femme venue d’ailleurs, ailleurs que la France métropolitaine, une femme est venue. Dans un pays. Elle vient d’un pays sans droits oui bien avec peu de droits et elle s’installe, non pas de force, mais en jouant sur la compassion, la tolérance, le contact humain, elle joue sur toute une série de ressorts humains, qui font qu’on accueille quelqu’un qui veut bénéficier de quelque chose.

Un certain monsieur Lesourd, que je ne connais ni d’Ève ni d’Adam s’est installé avec sa canne à pêche depuis une vingtaine de minutes juste en face du ruisseau, chez moi.

Avant que je discute avec lui, je me suis dit :

Je fais quoi ?

Je le tue ?

Je le tue avec un fusil ? Il y a beaucoup d’armes dans cette zone du pays ou on a beaucoup tué.

Je le tue avec un fusil de chasse ?

Je le tue avec un couteau ?

Ou bien je le tue avec des mots ? Tuer avec des mots, engueuler les gens comme du poisson pourri, gueuler, gueuler et encore gueuler, j’ai vu Mère le faire, et cela fait partie du plus précieux des héritages que peut vous laisser une mère folklorique. Et je tue avec des mots, et les gens s’en remettent fort bien.

Maintenant, il est 9 heures 57 et ce pécheur, je ne l’ai pas tué. C’est rare. Généralement, je gueule. celui-là a échappé à une manifestation de la très mauvaise humeur du propriétaire de ces lieux.

Je suis encore propriétaire, et ceci est un bien propre, encore pour quelques mois. Dans quelques mois, je deviens avec le statut réduit d’usufruitier, et le propriétaire nouveau est l’homme qui est en charge de la bonne éducation du Soleil de ma vie, avec quelques autres dont son épouse, deux grand-mères et un autre grand-père qui est lyonnais et cycliste et skieur et sportif et tout et tout.

En l’espace de quelques instants, je vois un pécheur de chez pécheurs and co, la race abhorrée, les gens que je déteste le plus avec les ramasseurs de champignons, les chasseurs, bref toutes les personnes qui viennent troubler la réflexion du grand Professeur Bécassin, mais là, un Bécassin sauvage, avec la bave de rage qui lui coule de ses babines, mélangée avec du sang de chasseur, ou de pêcheur, ou de promeneur, ou de gaillard intéressé par les longues jambes fuselées d’une chef scout, au merveilleux popotin, à la chevelure longue et chatoyante, à la jeune fille de tous les fantasmes masculins hétéros possibles qui se baigne quasiment nue dans la rivière à truites.

Il me dit qu’il a attrapé 7 truites.

En fait, ce gaillard a su merveilleusement s’y prendre :

Il a donné son nom. J’ai vaguement compris, Monsieur Lesourd de Montmédy. Et puis il m’a raconté son histoire :

Depuis deux ans, il n’a pas péché et là, il s’y remet. Il a eu une arthrose qui a dégénèré et il ne pouvait plus pécher. Il s’est fait opérer à Nancy. Je lui posais la question :

Verdun ?

Non, Nancy. Et Nancy, j’ai bien retenu la leçon, Nancy, c’est un hôpital près d’un université et il y a la fine fleur de la chirurgie et notamment la chirurgie de la main.

A cet instant, avec mes doigts qui fonctionnent bien, à 10 heure et 6 minutes, alors que je suis si content de graver cette histoire sur un disque dur, à l’heure où je me dis que ces textes pouvant être ciselés sont les textes de plus grande valeur, alors que hier matin encore, il y avait un plombier arménien, qui a fait deux filles en Arménie et qui vient, tel le pécheur qui pèche 7 truites, 7 truites quand même !

Et que, aujourd’hui, cette exaspérante fuite, goutte après goutte en dessous de la baignoire, cette fuite a été réparée !

Donc bienvenue. Bienvenue, mais pas bienvenue aux automitrailleuses du régime allemand nazi à Biarritz en 1942 ou 1943, et tâchons effectivement de trouver les bons arguments à faire comprendre à l’éternelle Russie que nous ne souhaitons pas voir les descendants des T34 russes, à Biarritz ou bien que les Portugais ne se réjouiraient pas de la présence de tels voisins.

Il y a des limites !

Cet homme est heureux de pécher, il est heureux d’être dans mon salon et je sors en pyjama pour converser avec lui :

Il a donné son nom, il s’est présenté, M. Lesourd de Montmédy.

Il n’a pas fait comme Louis XIV en 1657, qui n’a pas dit à mon ancêtre meunier, il faudrait retrouver le nom, Monsieur Louis, du Louvre, Roi de France, qui vient avec Vauban, mon meilleur sapeur (non pas un sapeur camembert), juste un gaillard le meilleur pour faire des travaux de sape. Car si Vauban a su, travailleur infatigable, construire les plus belles places fortes théoriquement imprenables, c’est que, au départ, il était un redoutable attaquant de la plus puissante armée du monde.

A la différence de ce jeune Roi, qui était dans les bagages d’une France toute puissante venant envahir et conquérir une ville libre heureuse, qui avait une histoire d’indépendance de fait sous la tutelle lointaine précédemment d’un Charles Quint très occupé d’autre chose que les affaires de cette petite bourgade…

En étudiant un peu l’histoire venue d’ailleurs, on met en lumière une version avec un François Premier Roi des Cons, et pas du tout roi glorieux.

Relions notre histoire !

Et réjouissons nous également de l’arrivée d’autres forces avec qui Macron Emmanuel va devoir composer. ce sera une excellente entrée en matière de son rôle futur de 2027, comment trouver des règles de convergence en Europe en prenant en compte des avis contradictoires.

Une photographie que je vais chercher ce mardi 21 juin 2022

Une Ford Mustang vue au lac de Madine en juin 2022

Une Citroën suivie par une belle américaine au lac de Madine
Une Ford T qui a été restaurée au Canada et qui est venue en France

Les bielles Meusiennes, c’est une formidable organisation ! Il resterait à trouver une belle femme ardennaise, qui aurait des jambes spirituelles, qui aurait 3 filles (dont je n’ai aucun souvenir), car je ne regardais que les jambes et la coiffure de cette jeune et moderne maman qui pilotait magnifiquement bien sa voiture.

Extraordinaire ensemble d’un camion et une voiture restaurée dans une famille Meusienne de Louppy sur Loison

Mais comme ici, dans ce nord de la Meuse, je suis dans une ferme un peu trop loin du village, je n’ai pas de raccordement fibre optique, je vais attendre un peu pour mettre d’autres photographies de voitures.

Les berges de la Thonne

Des travaux sont entrepris pour préserver les berges de rivières, comme la Chiers et de ses affluents, la Thonne. Une visite a été organisée pour informer sur les travaux réalisés jeudi 16 juin 2022.

Visite des travaux sur la Thonne au niveau de Thonnelle du jeudi 16 juin 2022

Il s’agit d’un passage à gué utilisable par les animaux ainsi que pour le passage d’engins agricoles. Mes barres métalliques doivent être enlevées en hiver, l’objectif étant que les animaux n’aillent pas circuler dans la rivière.

Pour le moment, les bovidés ne marchent pas sur l’empierrement nouveau, mais à la première crue, du sable va s’insérer et de la végétation va pousser

Sur la photographie, apparaissent notamment le président du syndicat intercommunal d’aménagement de la Chiers et de ses affluents (ayant en charge la gestion de la Chiers et de ses affluents) les maires des communes impliquées De Thonne les Prés et de Thonnelle, la commune qui nous accueille, le maire de Jametz et l’exploitant des terres agricoles (à usage de prés) qui sont le long de la Thonne, le bureau d’études techniques, le technicien des berges basé à Longuyon et l’entreprise ayant été chargée des travaux SW environnement.

Pour disposer de plus d’informations sur SW Environnement

La qualité des prestations réalisées a été tout à fait appréciée. Bien sûr, quelques habitudes doivent êtres quelque peu bouleversées. Mais c’est l’objectif de préservation de la qualité des eaux et des berges, tel que cela est compris aujourd’hui qui a tout guidé.

En dessous du néant…

En dessous du néant, c’est possible. C’est possible pour un collectif, un groupement quelconque, une famille, une tribu, un groupement professionnel, confessionnel une entreprise. C’est possible pour le groupe ou les groupes, c’est possible pour essentiellement des individus rois.

L’individu sans contrainte, sans regard critique, sans contrôle au dessus de lui, par un groupe, par un collectif, par une institution, et cela, dans les démocraties les plus avancées, là où une parole même fausse, même erronée, menteuse, calomnieuse peut être caractérisée par un comportement ou un ensemble de comportements qui le positionnent en dessous du néant.

Cette expression m’est venue cette nuit. Non pas comme un songe, car je ne suis pas un homme écrivant dans la Grèce de Périclès, qui n’avait pas accès, le malheureux, à un ordinateur et Internet et à toute une bande de quorans déchaînés écrivant dans toutes les langues possibles.

Alors je l’ai notée, cette expression, sur mon agenda :

En dessous du néant

Essayons de définir le néant :

Le néant, je le vois dans un pays où je fais un travail matériel qui apporte une richesse matérielle dans le monde, extraction de diamant en Angola, extraction de Nickel en Nouvelle Calédonie, extraction de quelque chose de culturel dans le petit village de Thonne les Prés dans le Nord Meusien avant le 12ème siècle.

Le non néant, l’inverse du néant, je le définis comme ce qui est apporté par l’homme global, c’est à dire un ensemble complets d’individus plus ou moins rois, certains étant en dessous du néant, pour certaines raisons que je vais tenter de mettre au clair…

Pas facile !

Car j’écris et je réfléchis tout à la fois.

Un exemple, tiré de l’actualité va aider.

Il y a 2 ou 3 jours, la chaîne de service publique française évoque la mise en examen d’une personne, qui est présumée innocente au regard de notre appareil législatif.

Voici les faits qui sont portés à notre connaissance :

Il a 75 ans
C’est un homme

Il avait l’habitude de violer une femme qui atteint l’âge respectable de 22 ans

Cette femme étant manifestement trop vieille, il décide de renouveler le cheptel, et il s’en prend une de 14 ans.

C’est un homme occupé, et comme il a des moyens, il charge quelques collaborateurs dévoués pour se débarrasser de cette jeune adolescente.

Parmi les collaborateurs, il y a un ancien du GIGN.

Son épouse (???) serait également de la partie.

J’ai écouté cela distraitement. J’étais en compagnie de mon épouse, et on regarde assez souvent le 20 heures, plutôt sur la deux, car TF1 télé béton est un peu trop populaire.

Un peu au regard de la sociologie de ma belle-famille.

Même si en épousant un gaillard issu du Nord Meusien, donc presque un Wallon, rendez vous compte !

Ma belle-famille a réalisé une forme de mésalliance.

Sauf si on épouse sa sœur, comme en Haute Égypte du temps des pyramides il y a 4500 ans, ou une cousine, au moyen-âge, jusqu’au 19ème siècle en Europe.

L’avantage des US, c’est que les mésalliances se construisent depuis simplement le 18ème siècle.

L’Australie, c’est encore mieux : Tous bagnards au début ! Comme quoi on peut faire des choses bien avec des arrière petites filles de bagnards anglo-saxons.

Revenons à mon bonhomme de 75 ans, et moi, je le regarde depuis ma jeunesse de 70 ans.

Le gaillard a besoin d’une adolescente de 14 ans.

Il aurait besoin pour sa sexualité d’une garçon de 14 ans, ce serait pareil.

Alors, on va laisser la justice procéder à un jugement en bonne et due forme !

Une recherche sur wikipedia donne ceci :

La relation sexuelle est autorisée avec un mineur de plus de 15 ans. En France, la loi fixe la majorité sexuelle à 15 ans. Autrement dit un mineur de plus de 15 ans est considéré comme en âge d’avoir des relations sexuelles y compris avec un adulte sans que celui-ci soit poursuivi pénalement.14 nov. 2017

Donc 14 ans, erreur !

Mais cherchons un papier sur ce zig (pour Zigoto, qui va me servir de point d’appui pour caractériser un homme que son comportement tel que décrit par la chaîne publique me fait lui attribuer cette expression :

être humain en dessous du néant

être humain en dessous du néant

Voilà.

Et maintenant, cherchons ! Il est quand même 7 heures et 20 minutes du matin ce jeudi de l’ascension !

26 mai 2022 donc !

Facile et immédiat :

Jacques B., une des plus grosses fortunes de France, a été mis en examen et incarcéré samedi avec cinq autres personnes. Il a annoncé sa démission de son poste de PDG ce mardi 17 mai 2022.

Le patron du groupe de courtage en assurances Assu 2000 et l’une des grandes fortunes de France, Jacques B, a été mis en examen et incarcéré samedi avec cinq autres personnes, dans une enquête pour « traite des êtres humains » et « viols sur mineure », a-t-on appris ce lundi 23 mai de sources proches du dossier. Ce mardi matin, il a démissionné de son mandat de président, a indiqué son groupe, renommé Vilavi en janvier.

Jacques B******* : je n’avais pas retenu son nom. Il est plus proche en âge de mon frère Jacques M****** que de moi.

C’est un bon exemple de néant.

Mais !

Il n’y a pas que lui. Je dirais même qu’il y a des millions de gens comme lui sur cette planète.

11 mai 2022

Un des deux missionnaires va aller inspecter l’état de la route Napoléon. Effectivement, pour retourner dans les Alpes du Nord, et en quittant Juan les Pins, traverser les plus belles montagnes du monde et prendre au plus court, la route Napoléon, c’est un merveilleux trajet.

C’est le moteur à explosion qui correspond encore à la meilleure solution.

Lundi après-midi, à la réunion de la copropriété de l’ensemble immobilier, nous avons discuté de bornes pour recharger les voitures électriques. Sur 80 propriétaires, il n’y a aucune demande.

« Les Terrasses de la Mer », sont constituées de trois immeubles et de trois maisons de ville qui sont au bord de l’ancienne nationale 7.

Une proposition gratuite est faite à la copropriété d’installer un dispositif commun dans le parking commun du sous-sol et également sur le parking en surface pour pouvoir installer des bornes de recharge électrique.

Après réflexion, le vote a été négatif.

« Si c’est gratuit, c’est toi le produit ! »

Et comme cette copropriété est pleine de vieux singes méfiants, ces singes méfiants n’ont pas voulu être le produit dégusté par une entreprise éventuellement tendance escroc. Nous sommes dans une démocratie de propriétaires, avec des offres alléchantes parfois. Mais les vieux singes veillent à ne pas être floués, et un jeune ingénieur qui a acheté il y a deux ans un appartement s’insère dans le conseil pour pouvoir apprendre la gestion d’une copropriété..

Revenons en arrière, un peu au hasard, grâce à une photographie, ou bien un texte. Nous allons à l’instant chercher quelque chose à nous mettre sous la dent, après, bien sûr, un petit déjeuner parfait, avec un feuilleté extra d’un chausson aux pommes et un croissant au beurre. Café Lavazza, certainement un des meilleurs café, à la fois robuste et équilibré, et lait UHT de nos vaches françaises. Mais le même café, en Suisse, serait tout aussi excellent.

Je m’étais amusé à faire un dessin sur une idée du Koweït entre 1975 et 2018 : Il s’agit de mesurer l’évolution d’un pays sur une période assez longue. C’est le disque dur qui est photographié, il s’agit de la deuxième mission au Koweït, celle de 2019. J’avais pris un appareil photographique quasiment professionnel, mais en ce qui concerne mes études personnelles, désormais, un simple smartphone suffit la plupart des fois.

un dessin du 30 septembre 2020

Cristo, enfin, sa société, avait emballé l’Arc de Triomphe

Et cela avait été une bonne idée.

8 heures et 53 minutes, ce beau mercredi 11 mai 2022. Nous avons bien ri et également beaucoup travaillé, l’ami Thierry et moi. Nous avons évoqué de nombreux sujets. A la rentrée, nous nous sommes engagés pour un déjeuner d’échanges et de réflexions avec une spécialiste de Tocqueville et nous allons continuer des réflexions et nos débats joyeux, parfois tonitruants partant de sujets du moment, et les livres posés sur la table où se trouve l’ordinateur expriment des idées. Nous adhérons ou nous rejetons ces idées formalisées et imprimées. Nous avons vu fort distraitement celui que nous pouvons conjointement notre ami Poutine, sachant qu’aucun homme n’a de vocation à être un de nos communs ennemis, car lui comme moi, nous n’avons pas d’ennemis sur cette planète et hors de cette planète. Nous sommes en France et nous ne sommes pas des Ukrainiens. Bien sûr, nous comprenons parfaitement les sentiments de tous ceux qui sont dans la tourmente.

Les livres photographiés ne représentent qu’une tourmente médiatique, qui n’est pas mortelle. La démocratie est bien un système imparfait. Mais nous en corrigeons des imperfections, et nous ressentons combien ici, à Juan les Pins, ou à Golfe Juan, ou bien à un cap un peu plus loin, peuvent coexister les oligarques, que nous ne voyons plus depuis le COVID. été 2020, été 2021 et l’été 2022, il n’y aura pas beaucoup d’oligarques sur la Riviera.

Hier, nous nous sommes promenés sur le port de Golfe Juan, le lieu où Napoléon a abordé la côte.

Mission à Juan 8, 9, 10 et 11 mai 2022

Deux missionnaires se sont réunis à Juan les Pins, à côté d’Antibes, dans le sud de la France, entre Nice et Cannes. C’est la côte d’Azur. C’était sans doute le bon endroit pour passer le moment et regarder de façon distraite les pom pom girls de notre ami Vladimir sur la Place Rouge le lundi 9 mai 2022. Nous n’avons pas été convaincus.

Par contre, nous avons été agréablement surpris par la présence d’une voiture prestigieuse de la marque Citroën à Antibes. La voici :

Une belle Citroën DS 23 injection électronique

DS 23 injection électronique. Automatique vue le 9 mai 2022 à Antibes

Elle a roulé en Bulgarie, cette DS

Mais il n’y a pas que les voitures :

Nous avons vu qu’il était possible d’écrire avec ses pieds

Mais la lecture ?

Les révoltés d’accident de Laure Mandeville

https://www.editions-observatoire.com/content/Les_r%C3%A9volt%C3%A9s_doccident

Michel Onfray L’art d’être Français

https://www.babelio.com/livres/Onfray-LArt-detre-francais/1320554

https://livre.fnac.com/a15641217/Mathieu-Bock-Cote-La-Revolution-racialiste-et-autres-virus-ideologiques

https://livre.fnac.com/a16513036/Anne-de-Guigne-Le-Capitalisme-woke-Quand-l-entreprise-dit-le-bien-et-le-mal

et Stefan Zweig, bien sûr, et là, tout est à prendre !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Stefan_Zweig

Des livres, des livres et encore des livres du moment, de 2022, et antérieur au joli mois de mai

Oui, il y a de nombreux livres sur cette table :

Regardons les :

Zemmour, bien sûr, avec La France n’a pas dit son dernier mot :

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_France_n%27a_pas_dit_son_dernier_mot

Cette fiche va évoluer au cours du temps. C’est bien le privilège d’une démocratie de pouvoir écrire librement et se faire éditer et ainsi vendre un livre, sous forme papier et électronique. Zemmour pense, échange, discute, argumente et il écrit des livres. Personne n’est obligé d’acheter ses livres.

Michel Houellebecq a écrit soumission. ce livre a été beaucoup lu.

Toujours cette belle voiture Citroën, c’est vraiment une passion

La politique

Jean-Luc Mélenchon n’a pas un avenir assuré à 70 ans au delà d’un homme qui a eu des postes de députés, sénateurs ou président de conseil général.

Faut-il écrire tel un pied ?

Oui, faut-il écrire avec ses pieds, faut-il écrire avec un pied, le pied gauche ou bien le pied droit ?

Il faut, ou plutôt on peut, ce beau samedi 7 mai 2022, et cela, à 10 heures et 41 minutes, et tout cela, anywhere, comme le dit, désormais, notre ami le concierge, ou bien le portier, ce qui est la caractéristique d’une idée, ou plutôt, d’une reformulation.

Faut-il écrire somewhere, ou bien anywhere ?

Ce qui signifie la question, ce qui sous-entend cette belle question :

En quelle langue écrit notre ami Poutine, prénom Vladimir, avec lequel je partage une dimension commune, il est né en 1952 et lui comme moi nous faisons partie des vivants. Nous avons quelques mois de différence, et puis, il y a encore notre ami commun, qui s’appelle

qui s’appelle

qui s’appelle Mélenchon, prénom, Jean-Luc.

Encore un ami, celui-là. Légèrement dictatorial, quand même. Mais Mélenchon balance des scuds verbaux et quelquefois verbeux. Nul n’en meurt !